"Broadchurch" : la review du premier épisode de la saison 2

11 Janvier 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #UK

"Broadchurch" : la review du premier épisode de la saison 2

Lundi dernier, ITV1 dévoilait le premier épisode de la saison 2 de "Broadchurch" qui avait été gardé dans le plus grand secret. Aucune projection de presse, aucun extrait, aucun détail du scénario n'avaient été révélés. Les acteurs n'ont même pas été autorisés à voir le premier épisode avant sa diffusion. Un véritable pari qui a payé : 7.6 millions de téléspectateurs étaient au rendez-vous, la deuxième meilleure audience de la série juste après le final de la saison 1.

Mais plus important encore : les critiques sont conquises. Après l’engouement suscité par la première saison qui présentait une brillante conclusion, tout le monde se demandait comment "Broadchurch" pouvait faire mieux et surtout, si une suite était vraiment nécessaire au risque de détruire l'intégrité de l'oeuvre.

Chris Chibnall, le créateur de la série, prend ainsi tout le monde par surprise en amenant "Broadchurch" dans une direction inattendue mais au final, logique et réaliste. Quand un très grand nombre de séries seraient tombées dans le piège de refaire la saison 1 (un nouveau crime et un nouveau mystère à résoudre pour trouver le coupable), "Broadchurch" fait tout le contraire et poursuit son intrigue avec le procès. Une astuce brillante.

"Broadchurch" : la review du premier épisode de la saison 2

Comme peuvent en témoigner les nombreux faits divers tragiques, le deuil d'une famille après un drame ne s'arrête pas lorsque le coupable est arrêté. Il persiste de nombreuses années au travers du système judiciaire redoutable qui continue de secouer toute une communauté au travers de ses rebondissements.

C'est ce qu'à choisit d'explorer Chris Chibnall dans cette nouvelle salve d'épisodes, et on ne peut que l'en remercier. Après une saison 1 axée sur l'intrigue policière pour dénicher le coupable, la deuxième saison va donc s'intéresser au côté judiciaire de l'affaire en posant la question suivante : "pouvez-vous prouver qu'il l'a fait" ?

C'est de cette manière qu'entrent en piste Charlotte Rampling et Marianne Jean-Baptiste pour incarner deux avocates au passé tumultueux et lié qui vont s'affronter dans une bataille judiciaire qu'on espère épique. Loin de là l'idée de vouloir voir débarquer Alicia Florrick au pied des falaises de "Broadchurch". Cette nouvelle confrontation entre les deux parties offre son premier acte avec l'exhumation du corps de Danny Latimer, offrant une scène tragique intense devant des parents indignés et scandalisés, qui comprennent alors que le combat est loin d'être terminé.

"Broadchurch" : la review du premier épisode de la saison 2

En faisant déclarer "non coupable" à Joe Miller, Chris Chibnall relance de manière inattendue la série. Attraper le coupable n'est pas une fin en soit. Ce n'est que la première étape avant un long procès qui peut durer des mois, des années et voir son lot de révélations tomber avant de faire éclater toute la vérité. "Personne n'est innocent. Tout le monde cache des choses" laisse entendre Joe au révérant Paul Coates.

Seulement, le système judiciaire n'est pas infaillible. En faisant resurgir l'affaire Sandbrook, qui a amené le Détective Alec Hardy à Broadchurch pour protéger Claire Ripley, la série semble déjà nous montrer que la justice peut ne pas apporter de réponses satisfaisantes à une affaire. Pour Alec Hardy, Lee Ashworth est responsable des meurtres de Sandbrook et a du protéger et cacher Claire, la femme de Lee.

"Broadchurch" : la review du premier épisode de la saison 2

L'affaire, qui a été non résolue et a coûté le précédent poste de Alec Hardy, refait surface au plus mauvais moment avec le retour de Lee Ashworth en Angleterre, et plus précisément, dans la ville de Broadchurch. Mais et si Alec Hardy s'était trompé et que Lee Ashworth n'était pas le coupable des événements de Sandbrook ? Vient-il à Broadchurch pour se venger de Alec Hardy qui a ruiné sa vie ? Que sait-il ? Claire Ripley est-elle si innocente que ça ?

Alec Hardy est-il passé à côté de quelque chose d'essentiel dans l'affaire qui était juste son nez, comme c'est arrivé à sa collègue Ellie Miller avec son mari dans la saison 1 ? La clé du mystère pourrait reposer sur une des deux filles enlevées, Lisa, dont le corps n'a jamais été retrouvé. Est-elle morte ? Si non, son retour pourrait-il tout bouleverser ? Telles sont les questions que se posent le site anglais DigitalSpy dans sa critique

L'affaire Danny Latimer et celle de Sandbrook vont certainement continuer à se croiser dans la suite de la saison 2 de "Broadchurch". Avec un dénouement dans une troisième saison ? Si Chris Chibnall a toujours écrit la première saison de "Broadchurch" avec l'idée de proposer une conclusion claire à la fin, la série a été conceptuellement envisagée comme une trilogie en cas de succès. Chris Chibnall a ainsi secrètement planifié trois saisons, qui devant le succès rencontré sur ITV1, vont pouvoir se matérialiser et se concrétiser.

Partager cet article

Commenter cet article