5 raisons pour expliquer la chute d'audience de "Scandal"

3 Avril 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #ABC

5 raisons pour expliquer la chute d'audience de "Scandal"

Ces dernières semaines, la production de ABC "Scandal" enregistre une chute continue d'audience qui peut commencer à devenir inquiétante. La série a ainsi signé ses plus basses audiences depuis le premier tiers de la saison 2 en novembre 2012. S'il ne fait aucun doute que "Scandal" sera bien évidemment reconduit pour une saison 5, comment peut-on expliquer cette désertion progressive ? Et y'a-t-il des raisons d'espérer un retour du public ? Voici 5 raisons, qui ajoutées les unes aux autres, peuvent expliquer cette situation.

1. Le passage à l'heure d'été

Début mars, les Etats-Unis sont passés à l'heure d'été. Ce phénomène s'accompagne généralement d'une légère baisse d'audience pour les programmes diffusés à 20h00 dans les jours qui suivent le changement d'heure : faisant jour plus tard, les gens peuvent être incités à rester dehors plus tard. Mais les américains reprennent ensuite leurs habitudes. Et "Scandal" est diffusé à 21h00, donc l'impact devrait être plus limité.

2. Le Spring Break

Les vacances de printemps, qui sont étalées sur plusieurs semaines suivant les régions des Etats-Unis, constituent un événement très suivi par les étudiants américains qui désertent les campus et la télévision. Une série très sociale comme "Scandal" est présentée comme populaire auprès de cette population par ABC.

Ce jeudi 2 avril, auquel s'ajoute le week-end de Pâques qui suit, 17.8% des 18-24 ans ont regardé la télévision en prime time selon les chiffres communiqués par Nielsen. C'est un chiffre en baisse de 16% par rapport à la semaine dernière et de 19.5% par rapport à l'année dernière.

Bien évidemment, il ne faut pas oublier que les 18-24 ans ne représentent qu'une petite partie de l'audience totale de "Scandal" : une baisse de 16% sur les 18-24 ans sur une semaine ne signifie absolument pas une baisse de 16% de l'audience totale : les enfants, les adultes et retraités ne partent pas en Spring Break !

3. La fin de "How To Get Away With Murder"

Cet automne, ABC avait décidé de créer l'événement le jeudi soir en programmant les trois dramas de Shonda Rhimes les uns à la suite des autres : "Grey's Anatomy", "Scandal" et "How To Get Away With Murder". Le TGIT ("Thank Got It's Thursday") était né. Cette synergie et cette compatibilité entre les séries a fait du jeudi soir un véritablement événement à ne pas rater.

"Scandal" et "How To Get Away With Murder", qui sont très populaires sur les réseaux sociaux, pouvaient donner l'impression d'assister à un mini-événement qu'il ne fallait pas rater pour pouvoir les commenter en direct et ne pas se faire spoiler, un peu comme pour les divertissements "The Voice" ou "American Idol".

Oui mais voilà, depuis la fin de "How To Get Away With Murder" fin février, cette sensation d'urgence a disparu : "Scandal" se retrouve toute seule. Le buzz qui entourait "HTGAWM" se reportait indirectement sur "Scandal" et les téléspectateurs venaient pour passer leur soirée ensemble sur ABC. Maintenant qu'une des deux séries a disparu de l'équation, la soirée apparaît moins événementielle et donc, moins attractive.

4. Le carton de "Empire"

"Scandal" pourrait-il être une victime collatérale du triomphe de "Empire" sur FOX ? Si les deux séries n'étaient pas diffusées face à face, "Empire" fut une véritable tornade médiatique pendant ses plus de deux mois de diffusion : ses audiences insolentes ont attiré tout le buzz possible, tout le monde ne parlait plus que d'elle, et le succès attirant le succès, tout n'est allé que crescendo pendant les 11 semaines de diffusion.

Bref, "Empire" fut absolument la série à la mode et à ne pas rater pendant ces mois de janvier, février et mars 2015. Notamment auprès du public des afro-américains qui ont constitué jusqu'à 70% de l'audience totale de la série. "Scandal", portée par Kerry Washington, est également très forte sur ce coeur de cible qui représente 30% à 40% de son auditoire global.

Le public complètement addict de la nouvelle série de FOX "Empire" se serait-il lassé et détourné de "Scandal" dont le buzz décroissait ?

5. Le scénario de "Scandal"

Depuis son retour fin janvier, "Scandal" semble développer des intrigues qui ne font pas du tout l'unanimité auprès des fidèles de la série, comme l'intrigue dite du "kidnapping" qui aurait ennuyé beaucoup de monde. Alors que tous ses plus fervents défenseurs soutenaient encore la série cet automne, il n'est plus rare de les voir désormais critiquer les dernières storyline développées.

Aussi, "Scandal" avait pour habitude d'enchaîner ses intrigues à un rythme effréné, ce qui fait que si une intrigue ne plaisait pas, elle était vite terminée et on passait à autre chose. Hors, il semblerait que cette storyline du "kidnapping" tire en longueur, ce qui n'est pas du goût de tout le monde. A être allé trop vite pendant trois saisons, "Scandal" n'a-t-elle pas ainsi rapidement grillé ses cartouches ?

Voilà cinq arguments qui permettent d'expliquer la chute d'audience de "Scandal". Pris chacun isolément, on pourrait douter qu'ils puissent justifier une telle désertion. Mais c'est certainement l'accumulation de ces facteurs qui engendre une baisse très marquée et prononcée de l'audience de "Scandal".

Partager cet article

Commenter cet article