La saison 2 de "Extant" débute mal, "Under The Dome" au plus bas, démarrage modeste de "Zoo" : le modèle estival des productions de CBS va-t-il être remis en cause ?

3 Juillet 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #CBS

La saison 2 de "Extant" débute mal, "Under The Dome" au plus bas, démarrage modeste de "Zoo" : le modèle estival des productions de CBS va-t-il être remis en cause ?

Le soufflet autour des séries estivale de CBS est vite retombé. Après avoir créé l'événement en 2013 avec "Under The Dome", la chaîne américaine n'a pas su répliquer ce succès inattendu, et les audiences se tassent beaucoup cette année.

Mardi, on rappelle que le démarrage de "Zoo", la production estivale estampillée 2015, a convaincu 8.18 millions de téléspectateurs, avec un taux de 1.2% sur les 18-49 ans. Très loin du lancement de "Under The Dome" en 2013 (13.5 millions, 3.3%) ou encore "Extant" en 2014 (9.6 millions, 1.6%). Mais encore correct pour la période d'été.

Mercredi, le premier épisode de la saison 2 de "Extant" n'a réuni que 5.17 millions de téléspectateurs à 22h00, pointant à 0.7% sur la cible commerciale. La série portée par Halle Berry, qui a subi un lifting important cette année, fait même un score plus bas que son lead-in, une rediffusion de "Esprits Criminels" (5.64 millions, 0.9%). Dans son ensemble, la saison 1 de "Extant" rassemblait entre 5 et 6 millions de téléspectateurs chaque semaine.

Un modèle remis en cause ?

Jeudi, juste avant le week-end férié du 4 juillet aux Etats-Unis, le troisième épisode de la saison 3 de "Under The Dome" a intrigué 5.2 millions de téléspectateurs à 22h00, avec un taux de 1.0% sur les 18-49 ans. Il s'agit de la plus basse audience de la série, qui perd près d'un million d'individus sur une semaine.

Avec ces résultats décevants et en baisse, CBS va-t-elle remettre en cause ce nouveau modèle de production des séries estivales ? La chaîne américaine, qui n'a pas encore annoncé de nouveau projet pour l'été 2016, va devoir réfléchir sur comment concevoir sa grille pour l'an prochain. Néanmoins, ces séries d'été produites par CBS TV Studios bénéficient de partenariats inédits avec les plateformes digitales de rattrapage et de bonnes ventes à l'étranger, ce qui les rendent profitables.

Partager cet article

Commenter cet article