Les producteurs de "Blindspot" acceptent la comparaison avec "The Blacklist" : "Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose"

13 Août 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #NBC

Les producteurs de "Blindspot" acceptent la comparaison avec "The Blacklist" : "Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose"

Le lundi 21 septembre après "The Voice", NBC lancera le nouveau thriller "Blindspot" avec Jaimie Alexander et Sullivan Stapleton. La série a pour point de départ une femme qui se réveille nue au milieu de Times Square, en ayant perdu la mémoire. Son corps, couvert de tatouages, va immédiatement attirer l'attention du FBI et révéler une véritable conspiration.

La série présente de nombreuses similarités avec "The Blacklist", que les producteurs de "Blindspot" assument totalement. "Je ne pense pas que cela soit une mauvaise chose" a déclaré le producteur exécutif Martin Gero à l'occasion du TCA Summer Press Tour.

A l'instar de "The Blacklist", "Blindspot" présentera des éléments procéduriers tout en maintenant une mythologique qui sera développée au fil des épisodes. "Toutes les affaires viennent de ses tatouages avec des enjeux personnels pour les personnages. Tout ce sur quoi ils enquêtent est pour découvrir pourquoi le nom de l'agent du FBI Kurt Wuller (Sullivan Stapleton) figure sur le dos de notre Jane Doe (Jaimie Alexander) et qui elle est vraiment" explique Martin Gero.

La production promet toutefois qu'à l'inverse de la série portée par James Spader de grandes résolutions seront apportées dès la fin de la première saison de "Blindpost". "Oui, elle a assez de tatouages pour tenir neuf ou dix ans. Ses jambes sont juste pour le spin-off" plaisante même Martin Gero.

"Blindspot" est une production Warner Bros. Television.

Partager cet article

Commenter cet article