"Xena La Guerrière", "Le Prince De Bel-Air", "Women's Murder Club", "New York Police Judiciaire", "Deadwood" : jusqu'où la folie des revivals ira-t-elle ?

14 Août 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #News

"Xena La Guerrière", "Le Prince De Bel-Air", "Women's Murder Club", "New York Police Judiciaire", "Deadwood" : jusqu'où la folie des revivals ira-t-elle ?

Lorsque CW lance en septembre 2008 la nouvelle série "90210", un dérivé de la série historique proposée par FOX dans les années 90, personne ne s'inquiète encore de la nouvelle tendance qui va se dessiner dans les années à venir. Après tout, des remake ou spin-off de séries il y en a toujours eu à la télévision américaine.

La rentrée suivante, CW lancera "Melrose Place", un dérivé de la franchise "90210" et remake / suite à la série culte des années 90. Sans grand succès puisque l'aventure s'arrête au bout d'une saison. En septembre 2010, CBS débute un remake de "Hawaii Five-O", série qui a connu 12 saisons dans les années 70. En septembre 2011, ABC propose un remake de "Charlie's Angels", annulé après 7 épisodes. Jusque là encore, personne ne panique.

En 2012, TNT commence à créer un mini-événement avec le grand retour de "Dallas", incluant une partie de casting original de la série cultissime des années 80 comme Patrick Duffy, Larry Hagman et Linda Gray. Passé l'effet de nostalgie, ce sequel fait vite pshiit et s'achève dans l'indifférence après trois petites saisons. Même la reprise de "Arrested Development" par Netflix en 2013 passe encore auprès du public qui ne s'inquiète pas de voir revenir ces quelques séries.

Mais en mai 2013, tout bascule. Lorsque FOX annonce à la surprise générale la commande d'une saison limitée de 12 épisodes pour "24", les fans du monde entier sont en extase. Le retour de la série culte en temps réél après quatre ans d'absence est un immense plaisir pour le public. Mais ce que tout le monde ignore à ce moment là, c'est que Jack Bauer a ouvert la boîte de Pandore.

"Xena La Guerrière", "Le Prince De Bel-Air", "Women's Murder Club", "New York Police Judiciaire", "Deadwood" : jusqu'où la folie des revivals ira-t-elle ?

Jusqu'alors, les remake étaient principalement dédiés à des séries qui ont plus de 20 ans ou 30 ans d'âge, dans un format traditionnel de produire plusieurs saisons. Avec "24 Live Another Day", FOX a mis au goût du jour deux concepts : le format limité et le revival de séries (très) récentes. Dès lors, tout s'enchaîne et les possibilités sont illimitées pour les networks.

En février 2014, NBC annonce via un teaser pendant les Jeux Olympiques la commande de "Heroes Reborn". En octobre 2014, Showtime annonce la mise en chantier d'une suite à "Twin Peaks" avec David Lynch et Mark Frost. En janvier 2015, les premiers échos pour un retour de "The X-Files" et "Prison Break" sur FOX se font entendre avant d'être confirmés quelques mois plus tard. En avril 2015, Netflix commande une suite à la comédie "La Fête à la Maison". Au cours de la saison 2015 / 2016, NBC va lancer une suite de "Coach" (diffusée par ABC dans les années 90) et ABC va remettre au goût du jour "The Muppets".

Et ça ne fait que commencer. Au cours des derniers jours, de nouvelles séries ont eu droit à des échos sur un possible reboot ou revival en préparation. USA Network prépare un remake de "Women's Murder Club", NBC cherche un scénariste pour une nouvelle version de "Xena : La Guerrière", Will Smith prépare un reboot de "Le Prince De Bel-Air", Dick Wolf confirme cette semaine que tout le monde est intéressé par un retour de "New York Police Judiciaire" et HBO projette un retour de "Deadwood", probablement pour un téléfilm de conclusion.

"Xena La Guerrière", "Le Prince De Bel-Air", "Women's Murder Club", "New York Police Judiciaire", "Deadwood" : jusqu'où la folie des revivals ira-t-elle ?

Bref, à Hollywood c'est la folie et on pioche à tout va dans les anciens projets. Alors qu'il y a quelques années encore on citait la télévision comme le nouvel exemple d'un endroit créatif où l'on pouvait raconter des histoires face à une industrie du cinéma qui se noie dans les franchises, blockbuster, sequel, prequel et reboot à gogo, la télévision n'est-elle pas tout simplement en train de prendre le même chemin (inquiétant) ?

Car outre tous ces projets de revival de séries plus ou moins cultes, nous avons dans le même temps une forte présence de séries basées sur d'anciens films. En plus des séries de super-héros adaptées des comics, la saison prochaine verra le lancement sur les networks américains de "Minority Report", "Limitless" ou encore "Rush Hour".

Comment peut-on justifier tous ces retours ou adaptations ? Dans un contexte où les audiences des networks sont à la baisse, ces franchises sont connues aux yeux du public et des annonceurs et présentent donc un risque plus limité qu'une nouveauté. Dans un univers où le nombre de séries et de diffuseurs ne cesse de croître avec les chaînes du câble et les platerformes de streaming, il devient difficile pour une nouveauté de se faire entendre. Ces revival et adaptations sont moins cher à promouvoir par les networks qui pourront faire des économies côté marketing par rapport à une série entièrement originale dont il faut réussir à vendre et à faire comprendre le concept.

Alors quelles seront les prochaines séries qui vont ressortir des placards des networks ? Et surtout, tous ces revivals vont-ils trouver un public ? Car à l'exception de "24", nous n'avons pas encore vu comment les téléspectateurs vont réagir à tous ces projets. Y'a-t-il vraiment une attente ? Est-ce qu'un succès durable peut être trouvé passé l'effet de nostalgie ? Le public saura-t-il faire la différence entre les revivals justifiés et ceux qui ne le sont pas ? Les premiers résultats d'audience de "Heroes Reborn" puis de "The X-Files" devraient être très révélateurs, et soit freiner ou accélérer ce phénomène.

Partager cet article

Commenter cet article