Audiences Live + 3 Days ou l'art de la communication des networks : qu'est-ce que ça change ?

28 Septembre 2015 , Rédigé par Boby Publié dans #News

Audiences Live + 3 Days ou l'art de la communication des networks : qu'est-ce que ça change ?

Depuis ce week-end, on peut voir fleurir de nombreux communiqués de presse des chaînes américaines pour venter la progression (plus ou moins) spectaculaire de leurs nouvelles séries avec les premiers résultats d'audiences des enregistrements numériques visionnés dans les trois jours suivant la diffusion de l'épisode original.

Des communiqués toujours accompagnés de pourcentages spectaculaires pour vous faire croire que leurs nouveaux flops sont des succès grâce à des progressions records. Mais ne soyons pas dupes et ne tombons pas le piège. Les visionnages différés ne sauveront quasiment personne. Les networks américains nous demandent d'avoir une "vision globale" de l'audience d'une série et ne pas s'arrêter à l'audience de la veille, en tentant de nous faire croire qu'elle est insignifiante.

Les maillons faibles sont toujours éliminés

Oui mais voilà. Dans tous les cas, les séries les moins regardées continueront d'être annulées pour laisser placer à de nouvelles séries. Un principe immuable depuis la création de la télévision. La grille et le budget d'un network n'est pas illimitée et extensible à outrance. Et les visionnages différés ne changement globalement pas grand chose : de manière générale, les séries les plus regardées en live sont aussi les plus regardées en différé, et inversement, les séries les moins regardées en live sont aussi les moins regardées en différé.

De ce fait, il n'y a généralement pas de chamboulement dans le classement des séries des networks, que l'on prenne en compte l'audience de la première diffusion ou avec les enregistrements numériques. Ce week-end, les audiences Live + 3 Days de lundi et mardi dernier ont été communiquées, incluant donc les visionnages différés jusqu'à trois jours après diffusion.

"Blindspot" cartonne dans les enregistrements, FOX se ridiculise

Sur NBC, on célèbre encore plus le lancement réussi du thriller "Blindspot" qui rassemble 15.2 millions de téléspectateurs en Live + 3 Days, soit une hausse de 4.6 millions d'individus par rapport à la première diffusion. Du côté de CBS, on se félicite de gagner 3.5 millions de téléspectateurs pour la première de "Limitless", qui pointe donc à 13.4 millions après trois jours. Sur ABC, la nouvelle comédie "The Muppets" grimpe à 11.1 millions de curieux.

Chez FOX, c'est carrément la fête. Ou plutôt, la fête du grand n'importe quoi.

Pour tenter de cacher le démarrage raté de "Scream Queens" (à peine 4.0 millions de téléspectateurs), la chaîne américaine se voit obliger d'ajouter non seulement les enregistrements numériques jusqu'à trois jours, mais aussi les visionnages sur les plateformes de streaming comme FOX Now et Hulu. FOX communique ainsi sur une audience globale de 7.3 millions de téléspectateurs en cumulant tout ça.

Enfin, le comble du ridicule revient à la communication effectuée par FOX pour "Minority Report". Devant le flop total du premier épisode (3.10 millions), la chaîne américaine est obligée d'additionner les enregistrements numériques jusqu'à trois jours (+ 1.70 million), les visionnages sur les plateformes de streaming (+ 400 000), mais aussi la rediffusion de l'épisode vendredi soir (+ 2.3 millions) pour communiquer sur un chiffre unique et total de 7.5 millions de téléspectateurs, qui n'a bien évidemment plus aucune crédibilité et signification.

Audiences Live + 3 Days ou l'art de la communication des networks : qu'est-ce que ça change ?

.

Partager cet article

Commenter cet article