Pourquoi dire que l'Europe est raciste ou n'embrasse pas la diversité parce qu'elle ne regarde pas "Empire" est un non-sens total

31 Mars 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #FOX

Pourquoi dire que l'Europe est raciste ou n'embrasse pas la diversité parce qu'elle ne regarde pas "Empire" est un non-sens total

Alors que "Empire" continue d'être un succès d'audience aux Etats-Unis (la série est revenue en hausse ce mercredi avec plus de 12 millions de téléspectateurs), le phénomène ne prend pas à l'international. La série ne parvient pas à franchir les frontières américaines et demeure généralement un flop dans les pays où elle est diffusée.

Résultat, on voit fleurir ces derniers jours une série d'article (à la fois dans la presse française et américaine) posant la question "L'Europe est-elle trop raciste pour regarder Empire ?". Par les temps actuels, c'est un joli titre vendeur et générateur de clics. Tout ceci a pour origine un article du Hollywood Reporter qui présentait un titre plus modéré ("Les téléspectateurs étrangers résistent à la diversité de Hollywood"), qu'on peut aussi contester.

Si je ne remet pas en cause que "Empire" est effectivement un échec sur le plan international, c'est les raisons évoquées que je trouve fausses et pleines de contre-vérité. On nous explique que les téléspectateurs du reste du monde ne pourraient pas s'identifier à un casting entièrement composé d'acteurs afro-américains.

Ce premier point est déjà vite démonté quand on se rappelle (ce que font bien les sites concernés) que des séries comme "The Cosby Show", "Le Prince De Bel-Air", "Ma Famille d'Abord" ou encore "Roots" ont été de gros succès internationaux alors que leur casting est intégralement black.

Pour contourner cela, on précise que le public international serait prêt à voir des personnes noires à l'écran, mais à condition que les histoires revêtent d'une spécificite non ethnique. Cet argument est recevable et se conçoit logiquement. Est-ce qu'on s'étonne que les telenovela indiennes ou brésiliennes ne fonctionnent pas en Europe ? Est-ce qu'on traite pour autant les Europééns de raciste envers les asiatiques ou les sud-américains ?

Mais le point principal qui est à l'origine de l'écriture de cet article sur UpfrontsUSA.com, c'est que tous ces sites qui se demandent si l'Europe est raciste parce que "Empire" ne marche pas ne se posent pas la question de savoir pourquoi "Empire" marche aux Etats-Unis. Ce qui est sous-entendu à travers ces articles, c'est que les Etats-Unis sont donc bien plus ouverts que le reste du monde pour suivre une série exclusivement sur les afro-américains.

Oui mais voilà : qui regarde "Empire" aux Etats-Unis ? Si vous suivez UpfrontsUSA.com depuis l'an dernier, vous avez déjà la réponse à cette question. Si "Empire" est un carton d'audience outre-Atlantique, ce n'est pas parce que la population américaine est ouverte et embrasse la diversité. Non, c'est uniquement parce qu'elle cartonne sur les afro-américains qui représentent près de 70% de son public !

"Empire" plus regardé que le "Superbowl" chez les afro-américains

Aux Etats-Unis, la proportion d'afro-américains dans la population totale est de 13% à 14% selon les statistiques officielles, soit près de 40 millions de personnes. Hors, selon les chiffres communiqués par Nielsen qui mesure l'audience aux Etats-Unis, la proportion d'afro-américains dans l'auditoire de "Empire" est de près de 65% à 70% suivant les épisodes. Les non afro-américains ne représentent qu'un tiers du public de "Empire" alors qu'ils représentent plus de 85% de la population totale.

Pour mesurer encore plus l'impact de la série : sur les afro-américains, le season 1 finale de "Empire" a rassemblé dans les audiences à J+7 un taux de 43.4% sur les 18-49 ans. Ce qui signifique que 43.4% de tous les afro-américains vivant aux Etats-Unis et âgés entre 18 et 49 ans ont vu le dernier épisode de la saison 1 de "Empire". Et on ne parle pas d'une part de marché qui prendrait juste en compte ceux qui ont regardé la télévision, on parle bien de toute la population afro-américaine (en part de marché, cet épisode affiche 94% à J+7 sur les afro-américains âgés entre 18-49 ans !).

Ce sont des performances complètement hors normes aux Etats-Unis. Même le Superbowl qui rassemble au global plus de 110 millions de téléspectateurs n'a réuni à titre exemple en 2015 que 33.3% des 18-49 ans afro-américains. "Empire" est ainsi plus fort que le "Superbowl" sur cette tranche de la population.

Alors certes on peut remettre en question le fait que les Etats-Unis produisent des statistiques ethniques, mais les chiffres sont là et utiles pour rappeler que si "Empire" est un gros carton aux Etats-Unis, ce n'est pas parce que le public américain embrasse la diversité, mais parce que "Empire" rassemble le public qu'elle vise : les afro-américains. Autrement dit, si la "diversité" fonctionne aux Etats-Unis, c'est parce que la "diversité" en question représente déjà une part importante de la population et qu'elle peut donc toucher du monde.

Alors si l'Europe est raciste parce qu'elle ne regarde pas "Empire", les Etats-Unis le sont tout autant puisque les non afro-américains sont proportionnellement très peu nombreux à suivre la série. S'étonner qu'un soap musical afro-américain ne fonctionne pas en Europe, c'est comme s'étonner qu'un soap brésilien ne trouve pas sa place sous non contrées. La série est conçue dès l'origine pour parler spécifiquement à un public, et c'est ce public qui répond en masse.

Partager cet article

Commenter cet article