Warner Bros. Television et ABC signent un nouvel accord pour les droits des séries lancées au cours des deux prochaines saisons : quelles sont les séries concernées ?

17 Mars 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #ABC

Warner Bros. Television et ABC signent un nouvel accord pour les droits des séries lancées au cours des deux prochaines saisons : quelles sont les séries concernées ?

Rarement depuis ces deux ou trois dernières saisons il n'a été aussi important pour une série que d'être produite par le studio de production appartenant au même groupe que la chaîne.

Avec des audiences à la baisse et donc des tarifs publicitaires à la baisse, les rentrées publicitaires engendrées par une série au cours de sa diffusion ne sont plus aussi importantes qu'auparavant. De plus, avec des programmations qui limitent de plus en plus le nombre de rediffusions en augmentant le nombre de séries, le coût devient plus important (quand auparavant on avait dans une case horaire une série qui proposait 22 inédits et une dizaine de rediffusions entre septembre et mai, on a de plus en plus aujourd'hui une série avec 22 inédits et une autre avec 8 à 10 inédits pour supprimer les rediffusions et diffuser par bloc).

Avec ces rentrées publicitaires qui diminuent, la valeur d'une série dans sa deuxième vie (vente à l'internationale, vente des droits de rediffusion à des chaînes câblées ou locales) prend de plus en plus d'importance. Hors, si les rentrées publicitaires pendant la diffusion vont intégralement dans les poches de la chaîne qui diffuse, les gains engendrés par la vente à l'internationale, à des platerformes de streaming ou à des stations locales vont intégralement dans les poches du studio de production.

Les chaînes favorisent les productions maison

C'est pour ces raisons que les séries produites par un studio appartenant au même groupe seront favorisées et mieux traitées par le network diffuseur. Sur le long terme, elles peuvent s'avérer être un véritable jackpot ("Elementary" rapporte près de 3 millions de dollars par épisode juste avec la syndication pour CBS). Dans ce contexte, la situation de Warner Bros. Television qui ne possède pas de chaîne de télévision devient de plus en plus compliquée : il va lui être de plus en plus difficile de vendre ses projets aux chaînes américaines et quand certaines arrivent à l'antenne, encore faut-il qu'elles soient vraiment de gros hits pour durer longtemps.

Par exemple, pour deux séries qui feraient une même audience très basse, celle qui sera produite par le même studio de production de la chaîne aura de plus grande chance d'être reconduite que celle venant d'un studio rival. C'est ainsi que "Person of Interest" se retrouve annulée après cinq saisons et une diffusion lamentable.

Pour éviter que Warner Bros. Television ne se retrouve avec plus aucune série sur les networks américains, elle doit trouver des avantages à proposer aux différentes chaînes. Sur les 37 pilotes de drama commandés par ABC, CBS, NBC et FOX pour la saison 2016 / 2017, Warner Bros. Studios a réussi à n'en placer que 4 (1 pour ABC, 1 pour CBS et 2 pour FOX) et rien ne garanti qu'ils soient commandés en série.

C'est dans ce contexte que ABC et Warner Bros. TV Group viennent de signer un nouvel accord. Celui-ci prévoit que pour toutes les nouvelles séries lancées au cours des deux prochaines saisons sur ABC, Warner Bros TV. Group s'engage à ce que tous les épisodes de la saison en cours puissent être disponibles sur la plateforme de rattrapage de ABC (quand l'accord actuel ne concernait que les cinq derniers épisodes diffusés).

En échange de ce nouveau droit, Warner Bros. Television sera en revanche en mesure de facturer des droits de diffusion plus élevés à ABC pour les épisodes issus de son studio de production. Warner Bros conserve également les droits de revente des épisodes à d'autres plateformes de streaming une fois que la saison entière a été diffusée.

Concrètement, quelles sont les séries concernées par ce nouveau pacte ?

Du côté des séries dramatiques, ABC n'a pour l'instant commandé qu'un seul pilote à Warner Bros. Television, à savoir "Time After Time". La série est basée sur le roman de Karl Alexander publié en 1979 où H.G. Wells construit une machine à voyager dans le temps pour partir à la recherche de Jack l'Eventreur dans le futur.

Côté comédies, ce n'est pas non plus glorieux. Sur les 12 pilotes de sitcom commandés par ABC, une seule est issue de Warner Bros. Television. Il s'agit de "Dream Team" où un coach de soccer qui a mené une équipe pendant dix ans jusqu'au National Championship doit tout reprendre depuis le départ avec des enfants de huit ans.

En bref, ce nouveau deal qui ne concerne que les nouvelles séries lancées au cours des deux prochaines saisons ne s'annonce pour l'instant pas très révolutionnaire. C'est dans l'immédiat un argument pour Warner Bros. Television de favoriser les commandes de "Time After Time" et "Dream Team" par exemple. Sur le long terme, il faudra voir si ABC commande davantage de projets issus de Warner Bros. pour la saison 2017 / 2018...

Partager cet article

Commenter cet article