Audiences Jeudi 5/05 : ABC, CBS et NBC rassemblent 9% des téléspectateurs à 22h00, comment les faire revenir ?

7 Mai 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #Audiences

Audiences Jeudi 5/05 : ABC, CBS et NBC rassemblent 9% des téléspectateurs à 22h00, comment les faire revenir ?

Qu'est-il arrivé à la soirée du jeudi ? Jour de la semaine considéré le plus important pendant des décennies où les networks américains aimaient y programmer leurs plus gros hits pour capturer en masse les annonceurs publicitaires et notamment ceux de l'industrie cinématographique (les films sortant le vendredi aux Etats-Unis), le jeudi semble désormais dans un état d'abandon des plus préoccupants. En dehors de "The Big Bang Theory", les hits se sont fait la malle.

La situation la plus déplorable est tout de même dans la case du jeudi 22h00 où les networks se sont cette année donné le mot d'y programmer leurs nouvelles séries qui n'étaient pas assez forte pour l'automne. ABC, CBS et NBC y ont ainsi relégué ce printemps "The Catch", "Rush Hour" et "Game of Silence" qui affichent des résultats ridicules avec des taux de 0.7% à 0.9% sur les 18-49 ans. Ensemble, ABC, CBS et NBC affichent à 22h00 une part de marché de 9% sur les 18-49 ans : 91% des téléspectateurs de cette tranche d'âge étaient sur une autre chaîne (les trois chaînes affichent une part de marché de 22% à 20h00 et de 15% à 21h00).

Le public devait une nouvelle fois être très fragmenté sur la centaine de chaînes disponibles puisque le câble ne proposait pas de concurrence majeure importante avec en tête à 22h00 les "NBA Playoffs" sur ESPN (3.50 millions, taux de 1.4% sur les 18-49 ans), suivi de "60 Days In" sur A&E (1.63 million, 0.8%) et une rediffusion de "American Dad" sur ADSM (1.56 million, 0.7%) par exemple.

Le pouvoir fédérateur des grandes chaînes nationales n'est définitivement plus ce qu'il était, et ce n'est pas uniquement la faute des plateformes de streaming : 91% des téléspectateurs âgés entre 18 et 49 ans ont choisi de regarder une autre chaîne que ABC, CBS et NBC entre 22h00 et 23h00. La faute à une offre sans intérêt et bas de gamme ? Il y a 10 ans à la même date, "FBI Portés Disparus" et "Urgences" affichaient ensemble dans cette même case une part de marché de 30% sur la cible.

Comment les networks américains peuvent-ils se sortir de cette crise et regagner des parts de marché ? Il faudrait peut être déjà commencer par proposer des séries intéressantes et bien conçues et non des sous-produit bas de gamme. La faute sans aucun doute à une dispersion des talents dans un univers plus riche et plus diversifié, que ce soit les acteurs, les scénaristes, les créateurs ou les producteurs.

Mais combien de temps cela peut-il encore tenir ? Le président de FX John Landgraf prédit que le PeakTV devrait cesser d'ici un à deux ans et qu'on devrait assister à une reconcentration de l'offre. L'échec et l'abandon de Yahoo qui a reconnu avoir perdu plus de 42 millions de dollars en se lançant dans les séries télévisées en est surement un des premiers signes précurseurs.

Audiences Jeudi 5/05 : ABC, CBS et NBC rassemblent 9% des téléspectateurs à 22h00, comment les faire revenir ?

.

Partager cet article

Commenter cet article