Jeux Olympiques de Rio 2016 : NBC commence à réduire l'écart sur les soirées de dimanche et lundi par rapport à Londres 2012, mais reste en-dessous des attentes

10 Août 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #Audiences Eté

Jeux Olympiques de Rio 2016 : NBC commence à réduire l'écart sur les soirées de dimanche et lundi par rapport à Londres 2012, mais reste en-dessous des attentes

Depuis plusieurs semaines, NBC se préparait à vivre "les olympiades les plus profitables de l'histoire" selon les déclarations même de Steve Burke faites mi-juillet, le chief executive de NBC Universal. "Nous n'avions jamais atteint notre budget dans les ventes à trois semaines du lancement des Jeux Olympiques" se félicitait-il.

Selon Seth Winter, le vice-président des espaces publicitaires pour NBC Sports Group, les revenus publicitaires pour Rio 2016 approchent les 1.2 milliard de dollars. En 2012 à Londres, les jeux avaient rapportés 1.0 milliard de dollars de revenus publicitaires et avaient déjà été profitables pour NBC.

Pour atteindre de tels records en ventes publicitaires, NBC prévoyait que les audiences des Jeux Olympiques de Rio 2016 soient plus hautes que celles des Jeux de Londres 2012 grâce à un fuseau horaire bien plus favorable : la plupart des grands événements comme les finales de natation et d'athlétisme pourront être proposées en direct en prime time et non en différé.

"Dans un univers télévisuel de plus en plus fragmenté, les Jeux Olympiques deviennent de plus en plus attractifs pour les annonceurs. Entre les jeux de Londres en 2012 et aujourd'hui, les audiences télévisées on baissé de près de 30% en première diffusion. Il y a de bonnes chances que les audiences de Rio soient aussi hautes que celles de Londres, peut être même meilleures. Pour un annonceur qui veut changer son image sur une période de 17 jours, il n'y a que peu d'opportunités, rendant les Jeux plus intéressants" déclarait Steve Burke mi-juillet.

Premiers résultats en-dessous des attentes

Cinq jours après le début des Jeux Olympiques de Rio 2016, Steve Burke est-il toujours aussi confiant ? Va-t-il pouvoir confirmer les promesses faites aux annonceurs publicitaires ou va-t-il devoir les dédommager ? Malheureusement pour NBC, les premiers résultats d'audiences sont un peu décevants par rapport aux attentes.

Vendredi, la retransmission de la Cérémonie d'Ouverture en prime time n'a réuni que 26.49 millions de téléspectateurs. Une chute massive de 35% par rapport aux Jeux de Londres dont la diffusion en différé en 2012 avait réuni une audience record de 40.7 millions d'américains. C'est la plus basse audience pour une Cérémonie d'Ouverture des Jeux d'été depuis Athènes en 2004 (25.4 millions).

Samedi, la deuxième soirée de couverture des jeux marquée par les épreuves de gymnastique et de natation très populaires aux Etats-Unis a réuni 20.63 millions de téléspectateurs entre 20h00 et 23h00. Là-aussi, c'est une chute dramatique par rapport à la première soirée de Londres 2012 qui avait captivé 28.7 millions de téléspectateurs.

Dimanche et lundi, NBC a retrouvé des couleurs avec 29.78 et 28.86 millions d'américains pour suivre les deux soirées olympiques. Par rapport aux soirées équivalentes de Londres 2012, NBC commence à réduire l'écart puisque les baisses ne sont plus que de 14% et 9% respectivement. De quoi soulager NBC après un démarrage inquiétant.

Dans leur ensemble, les quatre premières soirées olympiques de Rio 2016 affichent une moyenne de 26.4 millions de téléspectateurs contre 34.1 millions de téléspectateurs pour Londres 2012 (alors qu'il n'y avait aucune épreuve en direct), soit une baisse de 22%.

A voir au cours des prochains jours si Rio 2016 peut continuer de se rapprocher de Londres 2012, avec notamment le démarrage des épreuves d'athlétisme au cours du week-end. Il ne faudrait pas que les audiences continuent d'être très en-dessous des attentes, la chaîne pourrait avoir à rembourser ou compenser une partie des annonceurs.

Partager cet article

Commenter cet article