Netflix annonce la fin de "Bloodline" à l'issue de la saison 3 et connaît des résultats décevants pour "The Get Down", la série la plus chère de son histoire

17 Septembre 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #Netflix

Netflix annonce la fin de "Bloodline" à l'issue de la saison 3 et connaît des résultats décevants pour "The Get Down", la série la plus chère de son histoire

En août dernier, Netflix a dévoilé les six premiers épisodes de sa nouvelle série musicale "The Get Down" qui plonge son public dans l'univers du hip hip à la fin des années 70 dans le Bronx. Une série créée par Baz Luhrmann et Stephen Aldy et produite par Sony Pictures Television. Cet investissement de 120 millions de dollars pour produire l'intégralité des 12 épisodes est le plus fort jamais réalisé jusqu'à présent par la plateforme de streaming américaine.

Selon les estimations de Symphony Advanced Media, "The Get Down" a intéressé 3.2 millions d'américains âgés entre 18 et 49 ans pour ses 31 premiers jours d'exploitation aux Etats-Unis. Une performance très loin des gros succès de Netflix qu'ont été en 2016 "Orange Is The New Black", "Fuller House", "Stranger Things" ou encore "Making A Murderer" qui ont réuni entre 12 et 16 millions de téléspectateurs sur la cible pendant la même durée d'exploitation.

Ces résultats décevants pour un tel investissement (que Netflix ne commente pas bien évidemment conformément à sa politique) interviennent alors que la plateforme de streaming vient d'annoncer la fin de "Bloodline", également une production Sony Pictures Television. La saison 3 proposée en mai 2017 sera la dernière. La série, portée par Kyle Chandler ("Friday Night Lights"), avait pourtant une image prestigieuse pour Netflix avec des nominations aux Emmy Awards. Et au cours de précédentes interviews, les producteurs avaient exprimé leur souhait de réaliser encore plusieurs saisons. De là à imaginer qu'une chaîne de télévision pourrait reprendre "Bloodline" pour une saison 4, il n'y a qu'un pas...

Selon les informations de Vulture, Netflix payait à Sony entre 70 et 85 millions de dollars pour une saison de 10 épisodes de "Bloodline", soit entre 7.0 et 8.5 millions de dollars par épisode. C'est un coût deux fois supérieur à ce que paye en général un gros network à un producteur pour un épisode de série dramatique. Peu de buzz par rapport à d'autres séries comme "Stranger Things" ou "House of Cards" et un coût pas forcément en rapport avec sa popularité sur la plateforme ont conduit très certainement à une annulation prématurée de "Bloodline".

Dans un entretien accordé à Vulture au printemps dernier, un cadre d'un studio de production expliquait désormais avoir des discussions avec Netflix disant "Nous aimons vraiment ce programme mais il paraît trop cher." Si le modèle économique de Netflix est différent de celui des chaînes de télévision comme ABC, CBS, NBC, FOX et CW, il n'en demeure pas moins que ses ressources ne sont pas illimitées, et qu'au final, comme pour les chaînes de télévision, les séries les moins regardées finiront par être annulées plus rapidement que les séries les plus regardées.

Partager cet article

Commenter cet article