Audiences Lundi 18/10 : le "Sunday Night Football" et le "Monday Night Football" ont perdu près de 20% de leur public sur un an : vers une situation de crise pour la NFL ?

19 Octobre 2016 , Rédigé par Boby Publié dans #Audiences

Audiences Lundi 18/10 : le "Sunday Night Football" et le "Monday Night Football" ont perdu près de 20% de leur public sur un an : vers une situation de crise pour la NFL ?

Période difficile pour la NFL. Dès début octobre, les partenaires et sponsors de la NFL commençaient à s'inquiéter de la baisse des audiences du sport favori des américains. Pour calmer le jeu, la NFL a envoyé une lettre pour expliquer que selon elle cette érosion est du à une concentration d'événements, en particulier l'élection présidentielle américaine. Mais certains partenaires n'hésitent pas à accuser l'orientation de la NFL vers les plateformes numériques ou encore un niveau de saturation avec des matchs toute la journée du dimanche, le lundi et le jeudi soir. Le Wall Street Journal se faisait l'écho des inquiétudes.

Ce dimanche et lundi, les performances enregistrées par le "Sunday Night Football" sur NBC et le "Monday Night Football" sur ESPN sont loin de rassurer la NFL et ses partenaires.

Avec 13.60 millions de téléspectateurs, le "Sunday Night Football" a enregistré sa plus faible audience depuis octobre 2011 sur NBC. De manière plus générale, les six premiers matchs du "Sunday Night Football" ont réuni 19.1 millions de téléspectateurs cette année, contre 23.6 millions en 2015 (soit une baisse de 19%). Sur les 18-49 ans, la chute est identique avec un taux de 7.0% en moyenne cette saison, contre 8.6% pour les six premiers matchs de 2015.

Sur ESPN, le "Monday Night Football" n'a réuni que 8.40 millions de téléspectateurs ce lundi avec un taux de 3.0% sur les 18-49 ans. Le match n'est pas passé loin de la pire audience historique enregistrée le 26 septembre dernier (8.05 millions) face au premier débat présidentiel qui avait réuni plus de 84 millions d'américains. Le "Monday Night Football" a rassemblé 10.6 millions d'américains en moyenne sur les six premières semaines de la saison avec un taux de 3.9% sur les 18-49 ans. Un chute de plus de 20% sur les deux critères par rapport à la période équivalente en 2015.

Alors que le sport restait une valeur refuge pour les networks américains, secteur encore épargné par la chute des audiences enregistrée par les émissions de divertissement et de séries, ce déclin pourrait mettre en alerte les exécutifs des différentes chaînes. D'autant plus que le football n'est pas le seul sport concerné : cet été, les "Jeux Olympiques de Rio 2016" avaient déjà affiché un bilan en baisse de 21% par rapport à Londres 2012 alors que le décalage horaire était plus favorable pour les Etats-Unis.

Suivez UpfrontsUSA.com sur Twitter en vous abonnant par ici.

Partager cet article

Commenter cet article